Le destin ne s'en mêle pas

 

Quatrième édition revue et corrigée

Qui est qui ? Pourquoi tant de mutisme autour de Paul-François qui n’aurait « peut-être pas ramassé la mort de quelqu’un d’autre », malgré les apparences.

1er tome des aventures du commissaire Pierucci, "Le destin ne s'en mêle pas" s'est envolé en huit mois, épuisant quelques milliers de livres par son succès fulgurant et cela en étant vendu sur le territoire de Corse.

 

 

"Les crimes sont plus ou moins les mêmes dans tous les pays. Qu'est-ce qui différencie un roman policier d'investigation d'un autre sinon quelques détails brillants ajoutés par l'auteur (dans ce cas, vraiment brillants pour Marie-Hélène Ferrari) et la personnalité du protagoniste. Marie-Hélène Ferrari, grâce à son talent d'écrivaine et son imagination fertile, renvoie à un mélange original des cultures, des saveurs et des accents de Corse, loin des clichés ressassés. Un talent sûr et fort, une écriture pertinente font du commissaire Pierucci un héritier désigné du Montalbano de notre Camilleri national."

Critiques de Marilia Picone, Stefania Nardili à propos du "Destin ne s'en mêle pas" traduit en italien et édité par Lantana Editore, Roma.