Comme une absence de lumière

Les aventures du Commissaire Pierucci - Tome 2

Format Poche

 

Il y a “Le Marcheur”, qui avance et Sylvain qui se bat contre tous. Il y a Finelli et Pieri qui ne s’entendent pas, et Barcelli qui vieillit. Il y a Bonifacio, le sud et les habitudes locales qui ont la vie dure. Et il y a le commissaire Pierucci, qui se livre beaucoup, parce qu’il est amoureux, qu’il voudrait bien être en vacances avec Sofia, mais il y a des indélicats qui meurent de tous côtés, et de vacances, il n’en aura pas. Il y a ce climat, cet esprit, ces odeurs, ces saveurs, et ces hommes si forts et si faillibles, qui se battent pour une vérité qui se dérobe sans cesse. Pourquoi cet obscur comédien se fait-il égorger, peu de temps après qu’une grosse berline ait roulé trop vite, le long d’une nationale ? Pierucci, malgré lui va devoir se pencher sur cette affaire. Elles sont noires, les vacances de Pierucci, elles souffrent comme… d’une absence de lumière…

 

Ce 2éme tome qui succède à "Le destin ne s"en mêle pas" est savoureux, les personnages étonnants et l’intrigue n’est pas loin des turpitudes du réel.

 

"Comme une absence de lumière" est une enquête palpitante où l’écriture de M.H. Ferrari s’est enrichie. "Le Tueur de Douleur" et "L’Enfant" qui suivront sont des grands livres, toujours d’actualité où l’auteure aborde avec maturité les aspects les plus mystiques d’une Corse loin des clichés.