L'obscure patience de la cellule


Certains hommes ne peuvent mourir de mort violente, les prêtres sont en principe de ceux-là !

Pourtant dans ce cinquième tome des aventures du commissaire Pierucci, nous sommes entraînés dans une enquête qui nous interroge sur les dérives adolescentes et le satanisme.

 

Ce « Pierucci » à l'intrigue passionnante est féru de culture, de personnages déroutants et il se fond dans une trame sociale bien éloignée des poncifs véhiculés sur la Corse.