L'HISTOIRE GRECQUE DE THUCYDIDE, Jean-Baptiste GAIL, 1807

 

Le but de Jean-Baptiste Gail est de faire découvrir un Thucydide connu seulement par un petit nombre de savants – c'est le sort de tout ce qui est grand, élevé et difficile. Son Histoire grecque de Thucydide est parue en 1807 (10 vol. in-4°). Cette édition papier vélin, avec « le luxe de grandes marges », résultat de quinze années de travail et de « sacrifices exorbitants » pour la collation des manuscrits, la gravure des specimen, les honoraires de ses lecteurs, a été tirée à un petit nombre d'exemplaires. Elle est dédiée à l'empereur de toutes les Russies.

1807, année de la dédicace, est également l'année de l'entrevue de Tilsit, au cœur de la dialectique terre/mer dont Thucydide est l'inventeur. Elle est remarquable pour son intelligence particulière du texte, ses commentaires, ses notes supplémentaires, ses observations et ses remarques critiques diverses. Notre dessein est de dire l'importance de la traduction de Jean-Baptiste Gail, de mettre en lumière l'intérêt et la richesse de ses commentaires.