• img-book

    Jean-Marc ALFONSI, François BALESTRIERE,

ISBN: 978-2-370120-14-4

Cucina casana di Corsica

De: Jean-Marc ALFONSI, François BALESTRIERE,

Dans ce livre de recettes, Jean-Marc Alfonsi nous livre les secrets d’une cuisine insulaire simple et généreuse.
Des recettes simples à réaliser dans un magnifique livre. Un véritable plaisir pour les pupilles et les papilles !

Recettes de Jean-Marc Alfonsi
Mise en bouche littéraire de Marie-Hélène Ferrari
Proverbes et citations d’Ernestu Papi
Photographies de François Balestriere

PLUS D'INFOS
Nombre de pages: 208
FORMAT: 23 x 31

29.00

ACTUELLEMENT INDISPONIBLE

"A Propos de l'Auteur
avatar-author
    Jean-Marc Alfonsi, c'est un homme simple, généreux et le plaisir avec lequel il a participé à ce livre est contagieux. Il lui a fallu se lever à l'aube pour affronter son travail de cuisinier mais en plus préparer des plats pour que l'on puisse les photographier et illustrer ses recettes. Bien sûr, nombre de ces mets sont à la table des enfants qu'il nourrit, lui et son équipe très soudée, au collège de Porto-Vecchio 2.
    livres de Jean-Marc ALFONSI
    "A Propos de l'Auteur
    avatar-author
    Avant la création des Éditions Clémentine, dont il est le fondateur, il était déjà un photographe inspiré, qui signait les images de nombreux artistes insulaires, français et étrangers tout en demeurant à Porto-Vecchio dans le sud de la Corse. De Dizzy Gillespie en 1976 à I Muvrini en 2008, de Muddy Waters à Trame, ils sont nombreux à avoir frôlé son objectif et pour certains, réalisé une part du chemin en commun. FB est aussi l'auteur d'ouvrages dont « Une fenêtre sur la Corse », « Ombres et Lumières » et « I Muvrini ». Dernière exposition photo à Amphion-Publier (Lac Leman) février 2010. Il est le souffle et l'âme vive des Éditions Clémentine.
    livres de François BALESTRIERE
    Ajouter au panier
    Ajouter au panier
    Détails du livre
    Résumé

    Il y a dans le partage du repas, de la liturgie, du sacré. Cela commence par les apprêts, où, reproduisant au-dessus des casseroles les antiques gestes magiques des « potio », ces soupes de poisson, censées reconstituer la force et la vitalité humaine, on laisse mijoter.
    Toute la civilisation se réfugie dans cet espace-temps qui se situe entre le moment où l’on arrache au sol sa pitance, et celui où elle parvient transformée, pleine encore des senteurs sauvages, mais apprivoisées, domestiquées, éduquées, policées, raffinées.

    C’est le chemin entre la nature et la culture.

    Plus la culture est évoluée, plus elle ritualise la préparation et la consommation des repas.
    En Corse, le lien avec l’environnement est fusionnel, essentiel.
    Les hommes, depuis la nuit des temps, reviennent avec le produit abondant et généreux d’une chasse, d’une pêche, d’une cueillette.
    Cuisiner, c’est lui rendre grâce, la remercier.

     

    “Cucina casana di Corsica”

    six + 14 =

    Il n'y a pas encore de critiques