Agnès Rogliano-Desideri est Docteure en littérature générale et comparée (Université de Nice-Sophia Antipolis), enseignante à l’Université de Corse Pasquale Paoli et membre du laboratoire LISA -UMR CNRS 6240. Ses prospections s’engagent dans une démarche comparatiste qui s’oriente de la Méditerranée au reste du monde dans une approche anthropologique. Il est intéressant de considérer pourquoi et comment le réseau symbolique des structures anthropologiques de l’imaginaire a investi de manière prépondérante la mémoire collective. Ainsi, les figures humaines ou fabuleuses surgies de l’imaginaire seraient soumises à une analyse qui permettrait de tenter de comprendre en quoi elles sont porteuses de sens et comment elles expriment les regrets, exorcisent les peurs ou cristallisent les espoirs.

 

C’est dans ce cadre pluridisciplinaire qu’a été soutenue sa thèse intitulée «L’Imaginaire du conte : un Ouroboros pluriculturel » et qu’elle participe à des colloques en France et à l’étranger.

 

Agnès Rogliano-Desideri est mariée et mère de trois enfants.  Le dernier  a été adopté  au Congo Brazzaville ce qui a renforcé son engagement dans le milieu associatif de l’adoption. Elle est  présidente d’une association de familles adoptives et représente parallèlement le C2ARI (Cullettivu Corsu per l’Adduzione senza Razzìsimu Istituziunale (Collectif Corse pour l’Adoption sans Racisme Institutionnel).

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT POUR LES NEWSLETTERS ET PLUS!